Boa constrictor ssp

nom:

Boa constrictor

Légalement :

Le Boa constrictor figure en annexe 2 de la convention de Washington. Un Numéro de CITES est obligatoire pour les animaux prélevés. La sous-espèce Boa constrictor occidentalis est protégé et nécessite l’obtention du CDC car étant menacée, elle figure en annexe 1. Le Boa constrictor constrictor faisant partie de la faune guyanaise, il est localement protégé.

Répartition géographique :

Amérique du centrale et Amérique du sud suivant le boa.

généralité :

Il existe 12 sous especes de boa constrictor:

  • le Boa constrictor Constrictor ou B.C.C
  • le Boa constrictor rortonii vit au nord du Pérou)
  • le Boa constrictor sabogae vit sur l’ile de sebogae (proche panama)
  • le Boa constrictor melanogaster vit proche de l’equateur
  • le Boa constrictor sigma vit dans les iles proches du Mexique
  • le Boa constrictor longicauda
  • le Boa constrictor amarali vit au Brésil et au Paraguay
  • le Boa constrictor occidentalis vit au Paraguay, Bolivie et en Argentine. Nécessite le CDC
  • le Boa constrictor nebulosusa vit dans les iles Dominicaines
  • le Boa constrictor orophias (ou ophias) vit dans proche de l’ile de Sainte Lucie
  • le Boa constrictor Imperator, ou B.C.I, le boa le plus courant en terrariophilie, c’est celui dont la fiche suivante va parler (car expérience personnelle) même si les informations (sauf la taille de l’espèce et du terra) sont valables pour les autres sous espèces.

boutonfiche

description :

Serpent grand et massif disposant d’une incroyable force. De couleur marron foncé a beige parsemé de motif plus foncé, le ventre est creme/blanc/rosé et la queue rouge foncé.:
Suivant la localité la couleur change sensiblement, les hoggs island par exemple sont beaucoup plus gris foncé/beige clair et l’on observe un différence de couleur suivant l’éclairage de la pièce.:

photo d'un couple de boa constrictor imperator

Température terrarium :

 

  • journée : 33° au point chaud 26° au point froid
  • nuit : 27° point chaud 25° au point froid

 

taille adulte :

de 150cm a 250cm pour un classique, les localités hogg island et crawl cay sont des localités dites naines et dépasse rarement les 150/180cm.
Les femelles sont en générales plus grosses que les males, atteignant facilement les 260cm

Éclairage :

oui si pas de lumière naturelle, environ 12h d’éclairage par jour dans le cycle normal, hors période de repos. Surtout pas d’UV !(provocation de conjonctivite)

Terrarium :pour les juvéniles un terra de 45*45*60 devrait aller car juvénile le bci a des tendances semi-arboricole.

Un terrarium de 140*60*50 est recommandé pour un spécimen a l’âge adulte et 170*60*60 pour un petit couple.
A Vous de jugez suivant la taille de vos spécimens (correspond souvent au localité)

nourriture :

on commence par des souris toutes les semaines pour passer au rat tous les 12/15 jours voire au lapin pour les gros spécimens.
La taille de la proie est a adapté suivant la taille du boa, sachant qu’en général le diamètre de la proie doit correspondre au diamètre de la partie la plus grosse du corps du boa.

Le nourrissage se fera en dehors du terrarium de préférence, possibilité de nourrir à l’intérieur s’il n’y a aucun risque d’ingestion du substrat.
Toujours séparé les individus pour le nourrissage

longévité :

une quinzaine d’années.

Comportement :

Un des serpents les plus dociles avec l’elaphe guttata.
Bien qu’imposant il est rarement mordeur même s’il souffle parfois.
Bien qu’une espèce nocturne, il sort régulièrement de sa cachette la journée pour boire ou simplement pour observer.
Pour ma part mes BCI sont un régal. Ils sont rarement cachés et toujours a l’affut de ce qui se passent, mangent sans problème voir trop si je ne régulais pas, aucun signe d’agressivité bien que ma femelle souffle de temps en temps.
Un vrai plaisir d’observer leurs comportements qui différent d’un individu a un autre
Semi-arboricole à l’état juvénile et à ce qu’on entend exclusivement terrestre à l’age adulte, pour moi le BCI reste avec le temps un excellent grimpeur qui aime s’aventurer dans les branchages et reste donc presque un semi-arboricole.

maturité sexuelle :

3ans chez le mâle, 4ans chez la femelle ( avant si elle a une taille convenable sans surnourrir).

Reproduction :

La période de reproduction n’est pas vraiment distincte et l’accouplement peut avoir lieu tout au long de l’année.
Plusieurs étapes peuvent être décrite pour expliquer le phénomène de reproduction:

  • La préovulation :Quelques semaines(voire mois) avant l’ovulation, la femelle se tiendra plus droite et semblera plus grosse, cela signifiera que ces follicules (les ovules) sont mures et prêts a être fécondés.
    Cet « enflement » pourrais faire croire que la femelle est enceinte mais elle ne l’est pas tant que les follicules ne sont pas fécondés.
  • L’accouplement : le couple paraitra agité, le mâle poursuivant généralement la femelle.
    Ce cortège doit se terminer par une introduction d’un des hemipenis du male dans le cloaque de la femelle.
    Ce geste est frénétique et se reproduit plusieurs fois et longuement parfois plusieurs jours. Le sperme est alors a l’intérieur de la femelle prêt a féconder les ovules.accouplement de boa constrictor imperator
  • L’ovulation : quelques jours après l’accouplement, l’ovule sera définitivement mure et lancé dans les canaux pour être fertilisé par le sperme du male.
    La femelle deviendra plus sombre en général( du au besoin d’absorber plus de lumière.
    Quelques jours après l’ovulation, la femelle commencera une longue mue, c’est la mue post-ovulatoire.
  • L’expulsion des ovules non-fertilisés :quelques semaines avant l’accouchement, la femelle va expulser les ovules non-fécondés s’il y en a .
  • L’accouchement : une centaine de jours après la mue post-ovulatoire, la femelle accouchera de bébés boas (et non des oeufs car les boas sont ovovivipares, c’est a dire que les oeufs grandissent a l’intérieur de la mère et sont expulsé déjà vivants), une trentaine en général qui se nourriront d’un blanchon après leur première mue.

 

J’espère vous avoir bien renseigné sur cette espèce docile, agréable et fascinante qu’est le boa constrictor

L'elevage des serpents à portée de tous !